LE BLOG 

Comment devenir performant en natation ?  

Nageurs et douleurs d'épaule, ca rime ?

Mis à jour : 11 mars 2020


Quel nageur n’a jamais ressenti une gêne ou une douleur à l’épaule quand il nageait ou après son entraînement ?

Pourquoi les nageurs sont-ils plus sujets aux douleurs d’épaules que les autres sportifs ?


Les nageurs sollicitent énormément leurs épaules pour avancer et répètent des milliers de fois le même mouvement, et d’autant plus quand le nageur se spécifie dans une seule nage comme le crawl. Si le mouvement n’est pas bien fait, il va sur solliciter certains tendons et engager une inflammation pouvant créer une tendinite.


La plus connue chez le nageur : la tendinite du sus-épineux située en avant de l’épaule.

Une fois que la douleur s’est installée, il est difficile de s’en débarrasser.

C’est pour cela que nous vous conseillons quelques exercices de prévention pour les éviter. Vous pouvez les réaliser avant d’aller nager ou pendant une séance de musculation, pendant votre temps de récupération par exemple.



Si votre douleur est déjà installée, il va falloir l’identifier puis la traiter. Commencer d’abord par rectifier votre technique de nage avec un professionnel afin d’éviter de sur-solliciter les structures mises en jeu lors de chaque mouvement.


Si votre médecin diagnostic une tendinite vous devrez d’abord réduire l’inflammation du tendon en appliquant de la glace sur l’épaule 15 à 20 minutes et ce, 3 fois par jour. Nous vous conseillons de mettre votre épaule au repos pendant plusieurs jours afin que l’inflammation régresse rapidement. Vous pouvez continuer à travailler vos jambes en attendant votre rétablissement (nous vous conseillons d’éviter la planche qui va solliciter énormément l’épaule). Utiliser un tuba avec les bras le long du corps ou faite des battements sur le dos.


La technique en crawl :



Vous allez devoir trouver une technique de nage qui évite de mettre en tension les tendons de l’épaule et qui vous déclenche la douleur. Le retour aérien avec le bras relâché et non bras tendu est fortement conseillé.

Faite également attention aux rotations de la main au moment de rentrer la main dans l’eau qui doit toujours rentrer à plat et non par le pouce.

Ne faîtes pas que du crawl dans votre entraînement, faîte également du dos et de la brasse qui travaillerons les autres muscles de la coiffe des rotateurs et éviterons les déséquilibres de l’épaule.

Si vous êtes sujet aux douleurs d’épaule, nous vous conseillons de vous faire aider par un professionnel pour corriger votre technique de nage.


Les règles hygiéno diététique :

- Hydratation : une bonne hydratation (2 litres par jour) draine les déchets qui, accumulé vont favoriser l’inflammation. Vous pouvez alterner eaux plates et eaux pétillantes (Vichy, St Yorre, Rozana) qui sont riches en bicarbonates permettant de neutraliser l’acidité.


- Consommer des oméga 3 qui sont les pompiers de l’organisme grâce à leur activité anti-inflammatoire : huile de colza ou de noix, poissons gras, produits BleuBlancCoeur (œuf, lait…).


- Attention aux abats et aux boissons alcoolisées qui sont les aliments les plus acidifient pour l’organisme. Limiter les en cas de tendinites.


Si les douleurs ne régressent pas malgré tous les conseils qu’on vous a donné, consulter un spécialiste qui vérifiera l’intégrité et la fonctionnalité de votre épaule (ostéopathe, médecin du sport, kinésithérapeute…)



286 vues0 commentaire
swimcamps_Training_for-success.png
  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube

Toulouse

Hendaye

Seignosse

Marseille

LIENS UTILES

CONTACTS

Assistance membres