LE BLOG 

Comment devenir performant en natation ?  

Nicolas D'Oriano, Champion des Jeux Européens nous partage sa passion...

Swimcamps donne la parole aux Champions de la natation qui répondent à notre Q&A #shareyourpassion

Chaque semaine partageons ensemble l’expérience de ces athlètes de haut niveau, les moments marquants de leur carrière, leur quotidien de nageur, leur mindset. 

Commençons cette série de portraits avec Nicolas, Champion des Jeux Européens en 2015. 


Q1 : A l’entrainement, quel est ton type de séance préféré et pourquoi ?


Les challenges !

Lorsqu’on arrive à l’entrainement et que l’on peut proposer à notre entraîneur de gagner quelques centaines de mètres par exemple si l’on réussit un défi. La motivation pour réussir ce défi est souvent décuplée.

Mais attention ce ne sont pas des défis facilement réalisables.


Le dernier en date que l’on ait fait avec mon groupe d’entrainement est un relais de 30x100m. Nous étions 5 nageurs, 6 passages chacun avec un temps final à passer pour réussir le défi.


C’est très utile dans les périodes difficiles car on se surprend à trouver des ressources que l’on ne pensait pas avoir (simplement pour gagner quelques kilomètres d’entrainement). 


Sinon en général ce sont les séances intensives, avec une seule série de durée moyenne comme les : 10x100 Meilleure Moyenne. 5x200 MM. 3x400, etc. 


Q2 : À quelle fréquence t’entraînes-tu?


J’ai 10 entraînements dans l’eau par semaine + 3 séances de musculation.


Q3 : Quel est ton équipement préféré à l’entrainement ?

Les plaquettes sans hésiter. Qui peuvent être combinées avec le pull buoy aussi. 


Q4 : T’est-il déjà arrivé de ne pas avoir envie de t’entrainer ? (Si oui, comment y faire face ? Si non, quel est ton secret ?)

Bien sûr, cela arrive même souvent dans la carrière d’un nageur.

Il faut savoir différencier le manque d’envie passager, celui où l’on traine juste les pieds parce qu’il ne fait pas beau ou qu’on sait que la séance va être difficile à la perte de motivation profonde qui elle peut être dangereuse.


Pour le premier, ce n’est pas bien méchant, si on se fait un peu violence,la motivation reprend.

Pour le deuxième cas, c’est plus compliqué. Il faut se poser et chercher les vraies raisons pour lesquelles on passe tant d’heures à s’entrainer. Quand on trouve ces raisons alors la motivation revient comme par magie.


Q5 : Quel est le meilleur conseil que tu aies reçu en matière d'entraînement ? Qui te l’a donné ?


Des conseils d’entrainement, je n’en ai pas vraiment retenus des marquants mais plusieurs phrases m’ont marqué :

  • « La douleur est une information, on peut l’accepter et très bien vivre avec. Moi c’est ma meilleure amie quand elle est là »  Lucien Lacoste.


  • Il y a aussi le jour (Novembre 2015, 4 mois avant la qualif olympique) ou Lucien Lacoste encore m’a interdit de penser aux Jeux Olympique de 2016, ce fut un des meilleurs conseils qu’il m’ait donné. Et qui a surement changé le reste de ma saison. 

Vraiment en conseil je retiendrais celui de Denis Auguin, qui est de prendre des risques. Cela ne veut pas dire faire n’importe quoi. Mais l’audace et la prise de risque sont des clés pour performer. 


Q6 : Penses-tu que les critères de qualification pour les jeux olympiques de Tokyo 2021 seront plus accessibles ?

Je pense qu’ils seront très très légèrement plus accessibles. Quelques dixiemes de moins sur 200m par exemple, pas plus.


Q7 : Quel est le plus beau moment de ta carrière à l’heure actuelle ?


Bien que je me sois qualifié aux Jeux Olympiques a 18 ans, mon plus beau souvenir est ma victoire aux Jeux Européens de Baku au 1500m en 2015. 


J’ai fini 2eme lors de la qualification Olympique, et bien que les JO soient le but ultime pour tout sportif, je n’ai pas gagné le jour de cette qualification contrairement en 2015, l’émotion lorsque l’on remporte une course est indescriptible


Q8 : Que penses-tu du circuit professionnel de natation ISL ?


C’est une énorme avancée dans le monde de la natation, les choses bougent enfin.

L’ISL a non seulement à cœur de mettre la lumière sur les nageurs via les méthodes de productions, etc mais en plus de cela, elle leur donne l’opportunité de briller et progresser en offrant de nouveaux et meilleurs moyens pour s’entrainer et performer. 


L’ISL c’est un grand souffle nouveau sur la natation et je pense qu’elle en avait bien besoin.

Q&A - natation

Parle nous de tes préférences :


· Un moment de l'histoire de la natation : Victoire d’Alain Bernard au 100M en 2008 pour l’émotion. Et celle de Yannick Agnel qui, pour moi, fait partie des 3 ou 4 plus grandes performances de l’histoire de la natation.


· Une personne : Mon frère


· Une athlète : Kobe Bryant, Cristiano Ronaldo, Jonny Wilkinson. Tous les trois des légendes dans leurs sports, reconnus pour leur éthique de travail et qui ont surmonté des périodes difficiles avant de revenir au top.


· Une chanson d'avant-course : Je n’en écoute plus. Mais je dirais I Can’t Dance de Genesis


· Une piscine : Montpellier


· Une citation inspirante : « Si tu abandonnes une fois tu abandonnes toute ta vie. N’abandonne jamais. »


· Une façon de se détendre : Une balade en bord de mer près de chez moi.


· Une destination de vacances : Australie


Soutiens toi aussi Nicolas en partageant cet interview avec ta communauté. #shareyourpassion

Un grand Merci à Nicolas et à bientôt avec Mathilde !


L'équipe Swimcamps,

www.swimcamps.fr


115 vues0 commentaire
swimcamps_Training_for-success.png
  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube

Toulouse

Hendaye

Seignosse

Marseille

LIENS UTILES

CONTACTS

Assistance membres